Retour Etat_pourri

Retour_entete

 

 

 

Jean LIOT                                                           Bailly, le 30 mars 2003

 

Objet : Emission M6

 

 

 

Docteur Gilbert BOUBLIL

20, boulevard Montmartre

75009 PARIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Docteur,

 

 

Je n'ai pas suivi l'émission de M6, dans laquelle vous êtes intervenu avec des confrères, pour deux raisons : j'ai 66 ans et je n'ai jamais eu de problèmes de poids ; mais je m'y suis intéressé car j'ai lu deux articles dans Le Monde, vous concernant, qui m'ont incité à écrire à l'Ordre des médecins. Le dossier est ci-joint et sa lecture vous permettra de comprendre le sens de mon intervention. J'ai ajouté un document distribué à mes voisins qui résume très brièvement, ce que j'ai vécu et une lettre d'accompagnement aux députés.

 

Ainsi, l'Ordre des médecins est scandalisé par vos participations à l'émission de M6, alors qu'il est totalement inféodé aux Renseignements Généraux comme la quasi totalité de nos institutions, et couvre des crimes d'Etat perpétrés par des médecins. Ils me font empoisonner progressivement, principalement par le corps médical, pour m'assassiner discrètement, tout en me discréditant, pour m'isoler, et en faisant en sorte que je n'apprenne pas ce qu'ils racontent sur moi. Une fois que je serai décédé, ils pourront étaler sur la place publique ce qu'ils auront répandu sur moi dans mon dos. Même ceux qui connaissent leur activité criminelle adoptent leurs propos.

 

Pour vous situer l'activité des Renseignements Généraux, je vous invite à vous rendre sur mes pages perso www.chez.com/manipulite. J'y traite de la gestion de la corruption par le Ministère des finances. Ils sont présents dans tous les domaines où la corruption peut s'épanouir. Le site www.sos-justice.us, héberge quelques documents me concernant. Vous les trouverez dans la rubrique "Quoi de nouveau" à la date du15 décembre 2002. Vous pouvez utiliser les documents joints comme bon vous semble.

 

 

Je vous prie d'agréer, Docteur, l'expression de mes meilleurs sentiments.

 

 

 

 

 

P.J.

J. LIOT à ses voisins du 14 mai 2001

Lettres des 3 et 7 juin et 6 décembre 2002 de J. LIOT au Président de la République

Lettre du 9 septembre 2002 au Premier Ministre

Lettre du 31 décembre 2002 de J. LIOT au Garde des Sceaux

Lettre d'accompagnement, du 19 janvier 2003, de J. LIOT à 570 députés, des lettres précitées envoyées par mailing